Gregory Colbert

2 Posted by - 1 septembre 2014 - Cahiers photo

I think of my life’s work as a celebration of all of nature, an orchestra that plays not the sounds of one musician, the music of one species, but rather an expression of all of nature’s songs.Gregory Colbert

Colbert believes that there is a shared desire for all species to participate in one universal conversation. He sees nature as the greatest storyteller of all and himself as an apprentice to nature. His works are collaborations between humans and other animals that express the shared poetic sensibilities of all species.  Scientists can help us understand the nature world by giving us the “how.” Colbert believes it is the role of artists in all creative disciplines to try to inspire a transformational “why.” He offers a non-hierarchical vision of the natural world, one that celebrates the whole of nature’s orchestra.

Just at the moment we are burning down what remains of nature’s living library, Colbert is creating an intangible library of the wonder of the natural world that reminds us of what is being lost. He began his thirty-year project two decades ago and he continues to work with animals on every continent, making his works the most comprehensive interspecies collaboration ever created. Roger Payne, famous for the discovery of whale song among Humpback whales, said of Colbert’s work, “Gregory’s images return us to the sanity of our undeniable, unavoidable, inextricable connection to nature. And they do it with beauty, grace, lightness-of-being, strength. His images, like whale songs, are the last wild voices calling to the consciousness of terminally civilized humanity, our last contact with nature before we submerge forever in our own manufacture and lose forever the final fragments of our wild selves.”

Colbert croit qu’il ya une volonté commune de toutes les espèces de participer à un entretien universel. Il voit la nature comme le plus grand conteur de tous et lui-même comme un apprenti à la nature. Ses œuvres sont des collaborations entre les humains et les autres animaux qui expriment les sensibilités poétiques communes à toutes les espèces. Les scientifiques peuvent nous aider à comprendre le monde de la nature, en nous donnant le «comment». Colbert croit que c’est le rôle des artistes dans toutes les disciplines de la création d’essayer d’inspirer une transformation « pourquoi. » Il offre une vision non-hiérarchique du monde naturel, celui qui célèbre l’ensemble de l’orchestre de la nature.

Juste au moment où nous sommes en train de brûler ce qui reste de la bibliothèque de la vie de la nature, Colbert crée une bibliothèque immatérielle de la merveille du monde naturel qui nous rappelle  ce qui est perdu. Il a commencé son projet de trente ans il ya deux décennies et il continue à travailler avec des animaux de tous les continents, ce qui fait de ses œuvres de collaboration inter-espèces les plus complètes jamais réalisées. Roger Payne, célèbre pour la découverte de baleine chanson parmi baleines à bosse, a dit de l’œuvre de Colbert, « les images de Gregory nous ramènent à la santé mentale de notre indéniable, inévitable, connexion inextricable à la nature. Et ils le font avec la beauté, la grâce, la légèreté-of-être, la force. Ses images, comme chants des baleines, sont les dernières voix sauvages appellent à la conscience de l’humanité civilisée terminale, notre dernier contact avec la nature avant de plonger à jamais dans notre propre fabrication et perdre à jamais les fragments finales de nous-mêmes sauvages « .

https://gregorycolbert.com

28 7 5 54 33 12 18 19 17 6
53
9

15 43 48 42 8 44 4 16 3 27 37 14 21 30 52 29 35 1