Lac Inle – Birmanie – Laurent Parienti

1 Posted by - 27 février 2015 - reportage voyages

J’ai traversé la Birmanie durant le mois de Mars 2011. C’est la saison sèche et les températures peuvent atteindre des records. Après avoir visité Yangon, Mandalay, Bagan, l’ arrivée sur le Lac Inle est une bénédiction car le climat y est plus tempéré. Le Lac est immense, il est peuplé par plusieurs minorités éthiques, comme les Karens ou les Inthas. Ces derniers sont venu plus tardivement et se sont installés sur le lac. Les Inthas vivent dans des maisons sur pilotis, ils cultivent des jardins flottants qu’ils on construit avec de la terre et des algues. ce sont d’excellents arisants. Ils roulent des cigares, travaillent la laque et tissent des étoffes en fibre de lotus. Mais ce qui caractérisent les Inthas, c’est leur façon de pêcher en enroulant une pagaie avec leur jambe pour garder leur deux mains libres. Le lac est peu profond et les Intahs utilisent une nasse conique pour attraper les poisons. Cette région préservée depuis des millénaire commence à voir arriver le tourisme. La vie harmonieuse des ethnies vivant dans cette région risque bien évidement d’en subir les conséquences. Le Lac Inle reste encore un havre de paix, surtout pour les chanceux qui séjournent dans un lodge sur pilotis en plein milieu du lac.

Lac Inle06Lac Inle05Lac Inle02Lac Inle04Lac Inle03Lac Inle07 Lac Inle08 Lac Inle15Lac Inle13Lac Inle09Lac Inle16Lac Inle01Lac Inle10 Lac Inle17